Bahreïn: Ali Salman, dirigeant de l'opposition chiite, passible d'une peine d'emprisonnement

à perpétuité pour avoir communiqué avec le Qatar

Dubaï, Manama: Le chef de l'opposition chiite, Cheikh Ali Salman, a été condamné à la prison à vie après avoir été reconnu coupable de "communication avec le Qatar et remise de secrets de la défense".

Ali Salman a été acquitté par un tribunal bahreïnien, mais le parquet a repris sa décision.

Le tribunal a condamné Ali Salman pour "communication avec l'État du Qatar, divulgation et transmission de secrets de défense et acceptation d'argent provenant d'un pays étranger en échange de la divulgation de secrets militaires et d'informations liées à la situation intérieure du pays et de la diffusion de fausses nouvelles et de rumeurs à l'étranger susceptibles de miner le prestige du Royaume".

Cela intervient après que Bahreïn, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et l'Égypte aient coupé leurs liens avec le Qatar en juin 2017, l'accusant de soutenir le "terrorisme", ce que Doha nie.

Salman, arrêté en 2014, purge une peine de quatre ans d'emprisonnement dans une affaire distincte pour avoir "incité" un groupe de personnes et "insulté" le ministère de l'Intérieur.

Read 69 times
Login to post comments
Abonnez-vous à notre newsletter
Top
Шаблон скачали с сайта JooMix.org
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…