"Awa Dance" et une partie de la culture japonaise au théâtre de Carthage - Vision Group Media

"Awa Dance" et une partie de la culture japonaise au théâtre de Carthage

TUNIS, Awad Sallam, Après une ouverture exceptionnelle avec au programme le célébrissime chef d’œuvre de de tous les temps Le Lac des Cygnes de Tchaïkovski par le Ballet Saint Pétersbourg, la 55ème édition du Festival International de Carthage a présenté vendredi 12 juillet 2019 une soirée de grande facture artistique venant du fin fond du Japon et animée par le Ballet Awa Dance.

Pour le public non averti, la soirée était chargée de surprises eu égard à la grande particularité de cette danse tant sur le plan de la gestuelle que sur celui de la symbolique avec plus de 30 danseurs, danseuses et musiciens sur scène.

Pour les connaisseurs cette danse fut une grande opportunité pour replonger dans le patrimoine plusieurs fois séculaire d’un Japon ensorceleur et d’une extrême richesse culturelle, un pays fascinant qui offre à voir à tous les visiteurs la quintessence d’une histoire millénaire qui se décline en plusieurs formes artistiques fascinantes.

Cette danse est née à Awa, une région située à Tokushima dans l’embouchure de huit rivières qui forment une mer intérieure ressemblant beaucoup à la méditerranée.

Très populaire, elle est liée aux festivités collectives célébrant l’accueil des saisons et plus particulièrement la floraison des cerisiers, un moment très festif pendant lequel les japonais se donnent à cœur joie au plaisir de la vie.

Elle est également pratiquée lors des cérémonies annuelles de recueillement sur les âmes des ancêtres pendant lesquelles les familles de réunissent dans une ambiance très joyeuses.

Eu égard à son caractère festif et participatif, cette danse enracinée dans les traditions d’Awa est devenue une pratique très répandue partout au japon où elle compte beaucoup d’adeptes parmi la population jeune et moins jeune.

De nos jours des troupes professionnels participent à la conservation et à la promotion de cette danse au Japon et ailleurs.

Sur la mythique scène de Carthage cette troupe a présenté une belle démonstration de cette danse fondamentalement culturelle au sens étymologique du terme.

Avec des diaporamas, documentaires vidéo, outre les pas de danse, la troupe a fourni au public une initiation simple mais suffisante du sens de cette danse avec des images sublimes d’Awa et du Japon.

Une invite au voyage et à l’évasion.

Au terme de cette soirée les membres du Ballet Awa Dance ont invité le public sur scène pour une initiation pratique de cette danse. Un moment de joie, de dialogue et d’harmonie entre l’Afrique et l’Asie.

Read 170 times
Login to post comments
Abonnez-vous à notre newsletter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…